Des potimarrons

C’est l’hiver, il fait froid, les hommes et les bêtes ont faim. Nourrissons les uns et les autres avec un potimarron et un peu d’astuce.

Commençons par les oiseaux. Coupez un potimarron en deux. À l’aide d’une cuillère, enlevez les pépins, puis creusez la chair autant que possible pour obtenir deux coupelles. Oui, c'est excessivement pénible à faire, mais on n'a rien sans rien. Jetez les pépins, réservez la chair.

Dans une casserole, faites fondre doucement de la graisse végétale (genre margarine premier prix). En dehors du feu, incorporez un mélange de graines pour oiseaux du ciel. Versez le tout dans les coupelles de potimarron et placez au frais pour faire figer la graisse. Quelques heures plus tard, pratiquez trois trous au bord des coupelles, passez-y des ficelles, suspendez à un arbre (hors de portée des chats…), et voilà une mangeoire pour oiseaux cent pour cent naturelle !

potimarron1.jpg

Passons aux hommes. Placez la chair du potimarron précédemment réservée dans une casserole avec une carotte et une pomme de terre toutes les deux coupées en petits morceaux, couvrez d’eau, salez, ajoutez un cube de bouillon, portez à ébullition et faites cuire 15 minutes.

Mixez avec un morceau de beurre ou une cuillère de crème fraiche, décorez d’une branche de persil, et voilà un potage cent pour cent naturel !

potimarron2.jpg

Ne reste plus qu’à trouver quoi faire des pépins. Une idée ?